Les régimes matrimoniaux en Provence à la fin de l’Ancien Régime

Ces clauses vont soit directement concerner le droit patrimonial de la famille, soit avoir une incidence sur celui-ci. Elles sont diverses et ne se retrouvent pas dans tous les contrats de mariage. Parmi les éléments de différenciation sociale, on trouve, en plus du nom et du patrimoine, légué par les générations antérieures, la maison familiale. Dans les contrats de mariage que nous avons rencontrés à Digne le pourcentage est beaucoup moins important, mais Digne est un bourg qui a des pratiques sociales beaucoup plus proches de celle des villes de Basse-Provence que des lieux ruraux provençaux. Seuls de 2 à 3 contrats sur 10 prévoient une clause de communauté de vie. Dans la Haute vallée du Verdon, la famille élargie est bien souvent composée de trois générations et les arrangements familiaux étaient définis dans les contrats de mariage Il serait curieux, en effet, que le pourcentage des communautés familiales ait augmenté entre la fin du xvii e siècle et la fin du xviii e siècle.

Titre II. Le contenu du contrat de mariage : élément de diversité du droit des régimes matrimoniaux

Par les périodes plus difficiles de la maladie, plusieurs éléments du couple peuvent en prendre un coup. La exactitude et la confiance peuvent être ébranlées. Il arrive que la communication bien plus difficile; la personne ne perçoit pas nos messages comme nous le souhaiterions ou elle ne répond quasi plus à nos besoins.

551 annonces pour se faire des amis

Quand les anges chantent prononcent ton prénom, qui brille comme le soleil, Pareille, dans les éthérées se dévoile, alors d'étoile en étoile, Il se transige d'amour, qu'on croit entendre les étoiles Psalmodies ton prénom divin et lumineux! Modestement je prends la plume morne, armée de mes larmes, Pour t'écrire ses quelques lignes d'euphonies connus avec tous les exténues. C'est dommage combien nos larmes et nos baisers, eux, ne parlent pas, Et cependant nous les interprétons. Lis entre les trait de mes mains, tu sauras comme je t'aime!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button