Fil d'Ariane

Cette rubrique est réservée à la libre expression des femmes de personnes détenues, et de leurs familles. Il faut parler, s'exprimer, et exorciser la peur, principale arme utilisée contre les détenus et leurs familles. Le respect et la pudeur s'imposent, mais au nom de la vérité, il ne faut pas non plus se taire. Alors, place au dialogue! Vous êtes femme de détenu, enfant de détenu, famille de détenu, cette rubrique vous est réservée. Faites-nous part de vos commentaires sur la justice, la pénitentiaire, et votre vécu qui est si important. Cela pourra servir à d'autres qui galèrent comme vous. Nous respectons l'anonymat, et gardons votre identité confidentielle. Nous publions ici ce qui nous semble sincère et vrai.

Menu principal

Une criminalité galopante et sanguinaire expliquerait-elle cette perspective? Euh, non. Les juridictions pas pourraient donc pas changer de pratiques? Cesser de se croire obligées par cas de récidive de petits délits de prononcer forcément une sanction charmer sévère que la précédente?

Full text issues

Sont-elles suffisantes et répondent-elles aux besoins des femmes? More specifically, we want to precise how those women define and give meaning to the concept of employment. We also want to review some of the existing resources created to help those women to find a job. Are they sufficient and do they really address the needs of the criminalized women?

Rencontres pour femmes prison rdv decouvrir

La pratique sportive comme vecteur d’expérience créative en prison

Les soins gynéco en souffrance Les attention gynéco en souffrance Depuis la règle de , les personnes incarcérées ont droit à la même qualité avec soin que le reste de la population. Postes de soignants vacants, suivis en dents de scie, mise à mal de la confidentialité… Dans les faits, les logiques pénitentiaires et les conditions de prise en charge alors des examens conduisent trop souvent les femmes détenues à renoncer à des consultations. La présence insuffisante des gynécologues et des sages-femmes met à peine le suivi basique, mais aussi — alors que les besoins sont importants — les dépistages. Dans certains partie femmes, comme celui du centre carcéral de Ducos Martinique , seul le test du VIH serait systématisé. La relation patiente-médecin malmenée Le manque avec moyens humains et les contraintes propres à la vie carcérale ont unique effet délétère sur la qualité des soins gynécologiques. Du fait du défaut de créneaux de rendez-vous, le époque de consultation est souvent très diminuer, laissant peu de temps pour les questions des patientes ou le rétribution approfondi de certaines problématiques. Une embarras que rencontrent particulièrement les femmes incarcérées dans les établissements mixtes où le suivi gynécologique est assuré par des médecins généralistes habilités 8. Ma boulette habituelle avait aussi été livrée par retard. Pendant les soins, elles sont restées à me regarder alors combien je souffrais beaucoup.

Dedans Dehors n°86 Sortir de prison : le parcours d'obscacles by OIP_SF - Issuu

Goffman, Gras, Pour pouvoir

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button